Un site utilisant WordPress.com

Nouveau

Meilleurs Vœux pour 2017


L’ année qui s’achève, pour ce qui concerne mes recherches sur les Légionnaires de 1939 / 40, a été encore une fois très riche en découvertes comme vous avez pu le constater durant les 12 mois écoulés.

Le blog remplit son rôle puisque de nouvelles familles d’anciens du 11e REI,  notamment on prit contact avec moi. J’essaie toujours de partager mes connaissances, de les éclairer de mon mieux sur le passé de leur aïeul. Grâce à eux, ils m’apprennent de nouvelles informations  à chaque contact.

En ce début 2017, je peux vous annoncer le projet que je commence à mettre en place pour le 14 et 15 septembre 2019 grâce à l’association dont je suis un des membres actifs:

MEMOIRES de L’AIN 1939 / 1940  (association historique  sur la Seconde Guerre Mondiale dans le département de l’Ain, loi 1901).

Ce week-end commémorera les 80 ans du début de la Seconde Guerre Mondiale qui a marquée durement mon département:

 

1939 / 1940 L’AIN NE SE REND PAS!!!

– création du dépôt de la Légion étrangère de Sathonay et parcours des régiments affiliés en 1940,

les combats des Tirailleurs sénégalais le 19 juin 1940 à Saultz Brénaz,

la résistance du 179e Bataillon Alpin de Forteresse au Fort L’Ecluse en juin 1940.

              Sur le site de la commune d’Attignat (Ain, nord de Bourg en Bresse), il y aura:

  •  une exposition de matériels, uniformes, documents d’époque sur ces trois thèmes,
  •  une partie histoire vivante avec la présence de groupes de reconstitutions en tenues d’époques françaises et Allemandes de 1940 pour l’aspect pédagogique
  • et la pièce maitresse de cet événement:

!!! LA MUSIQUE DE LA LEGION ETRANGERE !!!

              Nous comptons sur la présence des 63 musiciens pour ce week-end où le samedi après-midi ils devraient défiler dans le village d’Attignat et, le soir,  donner un concert dans la salle des fêtes qui peut contenir 600 personnes!!!!

Dès cette année un gros travail de prises de contacts, de demandes d’autorisations diverses et de devis va commencer. Courant 2017 une page Facebook sera crée pour diffuser l’information, informer du déroulement de l’organisation et servir de support publicitaire pour la recherche de financements et partenaires. A chaque mise à jour du blog, il y aura à la fin un mot sur cet événement futur et le lien de la future page Facebook.

Nous espérons que le général commandant la Légion étrangère donnera son accord lors du dépôt du dossier pour autoriser le déplacement de la Musique pour un spectacle qui nous le pensons sera formidable et fera honneur aux Anciens Légionnaires de 1940.

Pour ce 1er janvier 2017, milles mercis pour vos visites et commentaires.

Meilleurs vœux à tous et une pensée pour les Légionnaires et les soldats de la Régulière qui nous protègent…. La bête n’est pas morte.

 

 

Dépôt de Sathonay: un memento


Je vous présente ma dernière trouvaille:

memento1

p1080681

p1080682

Ce memento a été perçu lors de l’engagement au Fort de Vancia par l’engagé GIESE Jean Joseph le 6 avril 1940.

Sur le site de Mémoires de Homme, ce Légionnaire apparait dans la liste des engagés volontaires pour la durée de la guerre dont voici le lien

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/client/mdh/engages_volontaires_etrangers/resus_rech.php

Ce memento a été imprimé à Sidi-Bel-Abbès en 1939 en deuxième édition. Je joins une photo comparative de la première édition de mars 1937 (à gauche).

menento2

Celui de 1937 est de qualité supérieur avec couverture cartonnée.

Je pense que ce Légionnaire, nouvelle recrue n’a participé à aucun combat et a été évacué avec le gros du dépôt le 19 juin 1940 au matin pour finir à Fuveau quelques jours plus tard. Seul un bataillon de marche est resté en avant de lieu pour affronter les soldats d’élite de la « Grossdeutschland ».

 

13e DBLE: le Capitaine De KNORRE


Voici ma dernière trouvaille, une carte postale de 1938 adressée au Capitaine Alexandre De KNORRE qui en lisant cette dernière ne doute pas de ce qu’il l’attend encore ….

En 1940, il sera à la tête de la 6e Compagnie de la 13e DBLE. Il ralliera avec les 900 autres Légionnaires les Forces Françaises Libre. Il prendra la tête de la 3e Compagnie puis en mars 1941 lors de la Campagne d’Erythrée, il sera officier adjoint au Ier Bataillon. Il passera à l’Etat-major de la « 13 » en mars 1941 lors de la Campagne de Syrie.

deknorre1

Il finira commandant.

Si quelqu’un peut traduire le texte…. la carte est remplie également l’autre côté.

Voici un lien le concernant:

http://www.francaislibres.net/liste/fiche.php?index=76843

 

 

 

Dépôt de la Légion: ADVUL Peynier 2016


peynier

La cérémonie en hommage aux Légionnaires Ukrainiens aura bien lieu le

Mercredi 2 novembre à 9h 30 à PEYNIER

Rocher de la Garenne-Stèle des Ukrainiens

Sentier des Volontaires Ukrainiens

Avenue de la Garenne

13790- Peynier

Légion 1939: un article


Ma dernière trouvaille se trouve dans les pages du journal « L’OEUVRE » du 5 avril 1939 où figure un article sur les engagements des Légionnaires à Paris….

articles

Dépôt de Sathonay: une photo


Je vous présente cette photo d’un Légionnaire intéressante:

Sans titre

C’est une photo de studio, format carte postale, d’un Légionnaire qui n’est pas ordinaire à plus  d’une raison.

  • son képi
  • ses pattes de col
  • sa vareuse
  • ses décorations

képi2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le képi est du modèle 1935 avec la coiffe blanche avec fenêtre pour que la grenade soit apparente. Cette dernière a été soit passée à la craie pour quelle ressorte (pratique des photographes courante pour faire ressortir les galons, chevrons d’anciennetés ou blessures, numéros de pattes de col ou insigne spécialité depuis la fin du XIXe siècle et récurrente lors de la Grande Guerre) soit c’est une grenade en cannetille mais cette pratique est réservée au caporaux-chef qui ont un plus sur leur coiffure une fausse jugulaire dorée (pour l’infanterie) ou argentée ( pour la cavalerie). A savoir qu’en 1940, en théorie, en métropole le port du képi et de son couvre képi blanc sont interdit. Mais au fil de la Drôle de Guerre et à l’arrivée de la belle saison, leurs ports sont prévus au 11e REI et 12e REI. Il existe une photo du 11e REI avec le port du képi sans coiffe et une du 12e REI avec képi blanc.

patte de col

Les pattes de col, sur fond de drap kaki, avec deux soutaches, un n°2 et une grenade, le tout au couleur verte de la Légion étrangère. Ce type de patte est typique de l’année 1940 au camp de Barcarès et se rencontre au camp de La Valbonne (voir le reportage photos de la revu VU d’avril 1940 plus haut dans le blog).Ce modèle de patte est réservée aux régiments de marche de volontaires étrangers, les 1e / 2e / 3e devenus les 21e / 22e / 23e RMVE. Lors de la formation du 12e Régiment Etranger d’Infanterie, 900 engagés les plus entraînés du Barcarès sont échangés avec 900 engagés de La Valbonne les moins entraînés créant un certain désordre au dépôt des RMVE.

bride épaule

La vareuse, en drap kaki semble être du modèle de sorti avec passepoil vert au pattes d’épaule et au bas des manches. Les boutons sont lisses en peint en vert, remplaçant les modèles de paix modèle 1874 dorés. Elle porte les galons de caporal, du temps de paix.

médaille

Les décorations, au nombre de quatre, deux médailles et deux rappels. Cette manière de portés les décorations se rencontre souvent sur les photos d’époque pour diverses raisons (perte, économie, etc…). Nous pouvons voir de gauche à droite: rappel de Croix de Guerre de théâtre d’opération extrieure (TOE), une Croix de Combattant de 14/18, une médaille coloniale avec deux barrettes de campagne (illisible), un rappel de médaille illisible sur cette vue.

Ce Légionnaire doit faire certainement parti du 12e REI.

 

 

 

Légion étrangère et Amitiées Africaine


Pour faire suite au billet au sujet des liens entre les Légionnaires de 1940 et l’association de l’Amitié Africaine dont voici le lien:

https://fredlaine01.wordpress.com/2013/12/01/la-legion-etrangere-en-193940-et-mde-francoise-meifredy/

Je vous présente l’insigne de l’association:

amitiés africaines

L’insigne est porté par Mde MEIFREDY, faite Légionnaire de 1er Classe du 1er Etranger, après ses exploits pour sauver le JMO, le fanion du 1er Bataillon du 11e REI, la cravate du drapeau du régiment ainsi que le livret du Commandant ROBITAILLE.

portrait